J’Y VAIS / JE FUIS

J’y vais/Je fuis, sans tabou ni trompettes et en quelques signes, l’essentiel à suivre ou à éviter absolument…

  • J’y vais : écouter la dernière oeuvre de Pierre Hanry « Fondu au Noir », en avant-première exceptionnelle dans la salle mythique du Conservatoire national d’Art Dramatique le 2 mars à 20h
  • Je fuis : ce « dîner en ville » de Richard Brunel au Théâtre de la Colline du 6 mars au 1er avril, indigeste et ennuyeux … (critique)
  • J’y vais : L’excellent « Peer Gynt » déglingué de David Bobée, prochainement à Colombes (16 février), Alençon (61) et Saint Médard en Jalles (33)… (critique)
  • J’y vais : le week-end Pascal Dusapin à la Cité de la Musique les 17 et 18 février pour savourer (ou découvrir) les oeuvres d’un des meilleurs compositeurs contemporains…
  • J’y vais : je ne rate pas « Et dieu ne pesait pas lourd » sur un texte de Dieudonné Niangouna, prochaines dates en avril à La Comédie de Saint-Etienne… (critique)
  • J’y vais : voir ce très bon « Céline, derniers entretiens » aux Déchargeurs jusqu’au 7 mars… (critique)
  • J’y vais : découvrir le beau travail plastique et fluide de Phia Ménard au TNG de Lyon, « Les Os Noirs » du 3 au 6 mars prochains…
  • Je fuis : en tout cas j’évite, ce « Les discours de Rosemarie » de Betty Heurtebise, actuellement en tournée, très peu convaincant… (critique)
  • J’y vais : voir le « Bibi » d’après Charles Pennequin au Théâtre de Sartrouville joué par une compagnie de comédiens en difficultés mentales …
  • Je fuis : ce « Adieu Monsieur Haffmann« , jusqu’au 18 mars au Petit Montparnasse, vide d’émotion, et franchement à côté de la plaque au vu du sujet traité… (critique)
  • Je fuis : ce « Menteur » de Corneille retapé sauce moderne à La Tempête, peu convaincant mais clinquant… (critique)
  • J’y vais : voir le curieux Robert Lepage, « Quills », ou le libertinage sadien à La Colline, jusqu’au 18 février…
  • J’y vais : je ne manque pas le très bon « Le mois de Marie » de Frédéric Garbe, les 8 et 9 février à Toulon, au Théâtre Liberté... (critique)
  • J’y vais : excellent Chiens de Navarre même si sans surprises que ce « Jusque dans vos bras » en tournée actuellement… (critique)
  • J’y vais : bouleversant « Lettres à Nour » de Rachid Benzine, en tournée en février et mars en Belgique et en février à Paris… (critique)
  • J’y vais : excellent « L’écume des Jours » au Théâtre de la Huchette, à voir jusqu’au 10 mars …. (critique)
  • J’y vais : on se dépêche pour le très bon « Iliade » de Pauline Bayle au Théâtre de la Bastille jusqu’au 3 février… (critique)
  • J’y vais : je ne rate pas l’excellent « La Cerisaie » de Christian Benedetti, positivement obsédé par Tchekhov, du 8 au 10 février au TNM La Criée à Marseille… (critique)
  • J’y vais : je ne rate pas Quoi/Maintenant des formidables TG STAN au Théâtre de la Bastille jusqu’au 9 février… (critique à venir)
  • J’y vais : voir la pièce de la chorégraphe Ambra Senatore, un « Scena Madre » léger et suave  du 1er au 4 février 2018 au Théâtre de la Ville – Paris, puis  du 8 au 9 février 2018 au Merlan, Marseille… (critique)
  • J’y vais : voir la dernière créa de Catherine Marnas au TnBA de Bordeaux, « Mary’s à minuit », sur un texte de Serge Valetti… jusqu’au 9 février (critique)
  • J’y vais : voir l’excellent « Bovary » de Tiago Rodriguez au Théâtre de Thonon les Bains les 1er et 2 février… (critique)
  • J’y vais : voir l’expo de Bettina Rheims réalisée dans l’univers carcéral féminin : « Détenues« , au Château de Vincennes, à partir du 9 février et jusqu’au 29 avril…
  • J’y vais : en courant, encore 3 jours pour voir l’inratable « Les Reines » d’Elisabeth Chailloux au Théâtre d’Ivry... (critique)
  • Je fuis : ce « dîner en ville » de Richard Brunel au TNM La Criée à Marseille, ennuyeux et pompeux, qui nous reste sur l’estomac… (critique)
  • J’y vais : voir « Les Reines » d’Elisabeth Chailloux, au Théâtre des quartiers d’Ivry... six reines shakespeariennes dans la tourmente… (critique à venir)
  • J’y vais : Si j’ai l’occasion d’un petit week end à Londres, voir absolument la très belle expo Modigliani à la Tate, inratable ! (critique)
  • J’y vais : voir le très bon et très pertinent « Prison Possession » de François Cervantes à la Maison des métallos à partir du 30 janvier… (critique)
  • Je fuis : ce Nenesse au Dejazet : texte inutile que ne sauve pas la qualité des comédiens
  • J’y vais :  au Dejazet en mars pour l’excellent Un mois à la campagne mis en scène par le maître Alain Françon
  • J’y vais : au La Bruyère pour Chagrin pour soi. Un peu de fraicheur dans ce monde de brutes
  • J’y vais :  au Rond Point applaudir une performance scenique que l’on a pu apprécier à la Manufacture dans le Off 2016. : Toute ma vie j’ai fait des choses que je ne savais pas faire (critique)
  • J’y vais :  à Bobino plonger dans un thriller déjanté avec les masques / marionnettes de la Family Flöz dans Hotel Paradiso (critique)
  • J’y vais :  au théâtre de Belleville pour m’interroger sur le culte de la performance en entreprise avec L’inversion de la courbe (reprise)
  • Je fuis : ce « Après la pluie » de la Comédie française chiant comme la pluie… (critique)
  • J’y vais : en janvier (du 9 au 13) voir  « 1336 (Parole de fralibs) », du bon théâtre politique de Philippe Durand à la Maison des  Métallos… (critique)
  • J’y vais : Au Nouveau Théâtre de Montreuil, du 18 au 21 décembre, voir la superbe créa de Marlene Monteiro Freitas « Bacchantes« …. (critique)
  • J’y vais : au Montfort Théâtre jusqu’au 9 décembre, « Tristesse et joie dans la vie des girafes« , un « jeune public » pas comme les autres et plutôt très adulte… (critique)
  • J’y vais : voir le mémoriel mais sensible « Saîgon » à La Comédie de Reims les 6 et 7 décembre puis en Janvier à L’Odéon… (critique)
  • J’y vais : Je ne rate pas le non moins extraordinaire Denis Lavant dans « Cap au Pire » à L’Athénée dès le 2 décembre… (critique)
  • J’y vais : voir l’extraordinaire Nicolas Bouchaud dans les « Maîtres anciens » au Théâtre de la Bastille jusqu’au 22 décembre… (critique à venir)
  • J’y vais : je ne rate pas le superbe « Jamais seul » de Mohamed Rouabhi à la MC93 jusqu’au 3 décembre… (critique)
  • J’y vais : le dernier Cyril Teste « Festen »,  aux Ateliers Berthier de L’Odéon. Impressionnante machinerie visuelle, comme d’hab…. (critique)
  • Je fuis : « Bella figura » au Rond Point. Texte vide, comédiens mal dirigés. On s’ennuie ferme… (critique)
  • J‘y vais : je ne rate pas « Tous des oiseaux« , le dernier Wajdi Mouawad au Théâtre de la Colline jusqu’au 17 décembre… (critique)
  • J’y vais : « Fruits of labor »,  concert déjanté de Miet Warlop au Nouveau Théâtre de Montreuil…
  • J’y vais : la dernière créa de Gérard Gelas « La P… respectueuse » au Chêne Noir puis au OFF d’Avignon en 2018 : un texte fort, une mise en scène au cordeau… (critique à venir)
  • J‘y vais : au théâtre Paris Villette pour Eddy Merxck a marché sur la lune. Sous la fantaisie une riche réflexion sur le sens de la vie. Des comédiens fabuleux… (critique à venir)
  • J’y vais : rire intelligemment au Rond Point avec Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes.  Le sens de l’absurde de Jean-Michel Ribes et un zeste de Roland Topor + deux excellents comédien…
  • J’y vais : dès le 2 décembre, les 2 parties d’Adieu Ferdinand dernière création de Philippe Caubère à L’Athénée… (critique + interview de Caubère)
  • J’y vais : « Tous des oiseaux » de et par Wajdi Mouawad à La Colline, jusqu’au 17 décembre… (critique)
  • J’y vais : Le dernier Vincent Macaigne, « En manque« , ds le cadre du festival d’Automne à La Villette du 14 au 22 décembre… (critique à venir)
  • J’y vais : « L’amour et les forêts » à la Filature de Mulhouse, du 6 au 8 décembre…
  • J’y vais : « Mu », un texte inédit de Fabrice Melquiot, joué au Théâtre Transversal ce 19 novembre… (critique) et ensuite…
  • J‘y vais : à Chaillot, à partir du 22 novembre, « El Baile » de Mathilde Monnier, danse couillue… (critique)
  • J’y vais : à partir du 2 décembre, voir les 2 premiers volets de la nouvelle créa de Philippe Caubère « Adieu Ferdinand : « La Baleine (Clémence) » et « le Casino de Namur », à l’Athénée… incontournables ! (critiques + interview)
  • J’y vais : je ne rate pas le très beau Claude Régy au  TNB de Rennes, « Rêve et Folie« , à voir jusqu’au 25 novembre… (critique)
  • Je fuis : Le restaurant  » L’étage  » au théâtre national de Nice. Beaucoup d’esbroufe bobo, peu professionnel, où on ne s’excuse pas lorsqu’on oublie de servir le client. On est au dessus de ça. Cher et prétentieux.
  • Je fuis : la bien-nommée « La Fuite », de Macha Makeïeff , plus que décevante : pénible.. Tout est mauvais ou approximatif. Dommage (critique)
  • J’y vais : au T2G, voir la créa de Rodolphe Dana « Price », à partir du 16 novembre…
  • J’y vais : Des territoires (D’une prison l’autre), dernière créa de Baptiste Amann, au théâtre de la Bastille jusqu’au 25 novembre… (critique suit)
  • Je fuis : ce « Bella figura » de Yasmina Reza, rasoir au possible… (critique)
  • J’y vais : à Marseille, au Parvis des Arts le 26 novembre, voir « l’Eloge de l’amour », sur un texte d’Alain Badiou, adapté par Caroline Ruiz… (critique)
  • J’y vais : Au festival Les Boréales à Caen, 26e édition, avec un focus sur l’Islande… dès le 16 novembre
  • J’y vais : le « Western » de Valeska Grisebach, à voir vraiment… (critique)
  • J’y vais : dès le 18 novembre au TNB Rennes le superbe « Rêve et Folie » de Claude Régy… (critique)
  • J’y vais : « Sami Blood », film nordique à ne pas rater… (critique)
  • J’y vais : on parle de films, pour une fois : excellent « Passion Van Gogh« , un film d’animation remarquable… (critique)
  • Je fuis : les 2 opus franchement chiants du Birgit ensemble : « Memories of Sarajevo » et « Dans les ruines d’Athènes« … On évite.
  • J’y vais : en tournée, où qu’il passe, ne pas rater le « Cheptel » de Michel Schweizer, toujours ébouriffant… (interview)
  • J’y vais : Jusqu’au 12 novembre, voir le très bon « Vania » par la comédie française au Vieux Colombier (critique)
  • J’y vais : dès le 23 novembre, découvrir la créa de Jacques Osinski « Lenz » au Nanterre-Amandiers
  • J’y vais : au théâtre Tristan Bernard, voir « Mon Ange » ou la folie de Kobané… (critique)
  • J’y vais : en novembre au HtH à Montpellier, découvrir la dernière créa de Rodrigo Garcia « Evel Knievel contre Macbeth », certainement encore délirant et provoc…
  • J’y vais : en 2018, à la 15e édition du très bon festival folk « El Magusto« , à Cabujo dans l’Estrémadure (Espagne)… (critique)
  • J’y vais : en tournée, le superbe et intrigant Renaud Cojo « Haskell Junction ». A ne pas rater (critique)
  • J’y vais : à partir du 2 décembre au Théâtre Athénée, voir le sublime Denis Lavant dans « Cap au Pire« … (critique)
  • J’y vais : Au Festival d’Automne, voir « La Despedida » du Mapa Teatro (Théâtre de la Ville du 13 au 18 novembre)… Excellent. (critique)
  • J’y vais : voir « Botala Mindele« , au Théâtre de poche à Bruxelles, à ne pas louper (critique)
  • J’y vais : Le nouvel opus des Chiens de Navarre,  « Jusque dans vos bras » au Tandem de Douai les 18 et 19 octobre…
  • J’y vais : Au Manège Mons, voir « Amor » jusqu’au 22 octobre (critique)
  • J’y vais : A la Fiesta des Suds, se régaler des musiques actuelles pendant 3 jours… l’événement marseillais à déguster du 18 au 21 octobre !
  • J’y vais : A La Colline, « Le Poète aveugle », un Jan Lauwers comme on les aime…
  • J’y vais : fin octobre et début novembre, au TNB de Bruxelles, voir l’excellent « Laïka » interprété par David Murgia. A ne pas rater. (critique)
  • J’y vais : en novembre à La Pop, voir « Les larmes de Barbe-Bleue« , de Mathieu Bauer, remix déjanté de l’opéra de Bartok…
  • J’y vais : à ACTORAL puis en tournée, l’excellent « Néant » de l’atypique chorégraphe Dave St Pierre… Recommandé. (critique)
  • -J’y vais : au FAB, Festival des arts de Bordeaux, multi-expérimental et transdisciplinaire, qui ouvre ce 5 octobre
  • – J’y vais : voir les délirants Chiens de Navarre dans « Jusque dans vos bras » au Tandem de Douai
  • – J’y vais : en octobre à Lyon, voir l’extraordinaire Massimo Furlan pour « hospitalités » au TNG
  • – J’y vais : au Festival ACTORAL, qui vient d’ouvrir à Marseille : excellente programmation découvertes, à la pointe de la création contemporaine sous tous ses états…
    – J’y vais : à Tours, le Shakespeare revisité par Vincey au CDN : « Le Marchand de Venise ». Explosif !
    J’y vais : vite Au Théâtre de Belleville pour « L’inversion de la courbe » : une satire politico-sociale pleine d’humour. Jusqu’au 03/10/17 seulement. (critique)
    – J’y vais : à La Colline pour plonger dans l’âme des supporter du FC Lens avec « Stadium ». Parce que le foot ça peut aussi être une histoire de solidarité et de passion (critique)
    – J’y vais : Au TDH Avignon, Logiqueimperturbabledufou… (critique)

 

Publicités