EXCELLENTES FÊTES A TOUS ! « LE TRIBUNE » PREND SES VACANCES !

Le Tribune suspend ses publications pendant les fêtes et réouvrira le 8 janvier prochain. Excellente fin d'année à toutes et tous et RDV à la rentrée, donc, le 8 janvier 2020 pour la reprise de nos parutions.

« LE CHEF EST CHEF MÊME EN CALEÇON »: DOMINIQUE BELA , UN HOMME DEBOUT

AGENDA. « LE CHEF EST CHEF MÊME EN CALEÇON », création et interprétation : Dominique Bela / Mise en scène : Charlotte Brancourt / Regard extérieur : Romain David - Nimis Groupe - Olivia Harkay - au Point Culture Bruxelles, Rue Royale 145, le 12 octobre 2019 à 18h30. Dominique Bela est migrant. Une identité … Continuer de lire « LE CHEF EST CHEF MÊME EN CALEÇON »: DOMINIQUE BELA , UN HOMME DEBOUT

« SUITE FRANÇAISE » : LE COURAGE DES SOLITUDES

CRITIQUE. « Suite française », d’après le roman d’Irène Némirovsky, prix Renaudot 2004, adaptation théâtrale de Virginie Lemoine et Stéphane Laporte, mise en scène par Virginie Lemoine, assistée de Laury André, au théâtre La Bruyère du mardi au samedi à 21h, matinée le samedi à 16h45.  Virginie Lemoine a sorti de leur littérature des personnages … Continuer de lire « SUITE FRANÇAISE » : LE COURAGE DES SOLITUDES

« TEMPÊTE EN JUIN » : BRISE EN SEPTEMBRE

CRITIQUE. « Tempête en juin », d’après le roman d’Irène Némirovsky, adaptation et mise en scène de Virginie Lemoine et Stéphane Laporte, seul en scène interprété par Franck Desmedt, au Théâtre La Bruyère, du mardi au samedi à 19h, matinée le samedi à 15h. On pourrait dire que Franck Desmedt a souffert mardi 17 septembre … Continuer de lire « TEMPÊTE EN JUIN » : BRISE EN SEPTEMBRE

« RIDICULUM VITAE », MARIE THOMAS DIT AUX ECLATS

CRITIQUE. « Ridiculum Vitae » de Jean-Pierre Verheggen et Jacques Bonnafé, mis en scène par Michel Bruzat, interprété par Marie Thomas accompagnée au piano par Benoit Ribière, aux Déchargeurs les lundis à 19h jusqu’au 16 décembre 2019 Encore une étoile filante poétique aux Déchargeurs : c’est vif, brut, éclatant, une heure de petit festin de … Continuer de lire « RIDICULUM VITAE », MARIE THOMAS DIT AUX ECLATS