« SABORDAGE », L’ÂGE DE L’APOCALYPSE

FU5A5378

« Sabordage » – Ecriture : Collectif Mensuel & Nicolas Ancion – Conception et mise en scène : Collectif Mensuel.

On ne peut s’empêcher d’y penser. Qatar, Guinée Equatoriale, Emirats, Groeland… la liste est loin d’être exhaustive. Ces îles où l’argent coule à flots, où la conscience de l’imminence d’un effondrement écologique n’existe pas.

Dans une forme hybride mâtinant musique live, bruitages et projections de séquences télé, le collectif Mensuel raconte l’histoire d’une petite île qui coule à pic. Un paradis perdu transformé en miracle économique puis en désastre écologique, économique, politique … Le « sabordage » au sens propre est collectif.

Racontée dans une poésie légère, l’histoire évite le côté moralisateur sur les enjeux écologiques. Ça fait du bien, le mérite est au collectif Mensuel. La bêtise humaine, en tout cas, atteint les proportions inimaginables: corruption, appât du gain, surexploitation des ressources, cupidité… Nous sommes de plain-pied dans l’âge de la combustion du monde, diriez-vous. On a les cheveux dressés sur la tête ce soir au théâtre national de Bruxelles , ce d’autant plus que l’histoire est réelle ; le petit d’ilot d’Océanie livré aux grandes compagnies, aux multinationales abrite l’une des populations les plus pauvres de la planète.

Sur un plan plus général, le collectif mensuel nous livre sa version de l’apocalypse annoncée de tous côtés et la frénésie qui l’accompagne.

On est frappé par l’énergie des comédiens et des musiciens. La mise en scène est réhaussée par la création vidéo. On est tout de suite emballé par son intelligence. Même si on peut parfois regretter le côté synthétique du texte, cette frénésie du détail.

« Sabordage », spectacle à recommander.

Dominique Bela

Assistant : Fabrice Piazza avec Sandrine Bergot, Quentin Halloy, Baptiste Isaia, Philippe Lecrenier, et Renaud Riga – Scénographie et costumes : Claudine Maus. Direction technique et Création éclairage : Manu DeckRégie video Nicolas Gilson. Régie son Johann Spitz . Montage et vidéo Juliette Achard. Conseillers vidéo Camera-etc & Ian Menoyot. Photos Dominique Houcmant / Goldo ; Attaché de production Adrien De Rudder. Une création du Collectif Mensuel coproduite avec le Théâtre de Liège. En coproduction avec le Théâtre de Namur, le Théâtre de l’Ancre, MARS Mons Arts de la Scène, l’Atelier Théâtre Jean Vilar et DC&J Création avec le soutien du tax-shelter du gouvernement fédéral de Belgique et de Inver Tax Shelter. En partenariat avec le Théâtre 71 – Scène nationale de Malakoff, Bonlieu – Scène nationale Annecy et le Kinneksbond Centre Culturel de Mamer. Avec le soutien de La Comète – Scène nationale de Chalons-en-Champagne, du Lux – Scène nationale de Valence, du Centre culturel de Verviers ainsi que de la Fédération Wallonie-Bruxelles (service du théâtre). En partenariat avec Arsenic2.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s