« TACOMA GARAGE », LA JEUNESSE ETERNELLE

tacoma_37-ph-Debby-Termonia-scaled

« Tacoma Garage » (*) – Conception-Texte-vidéo- Interprétation Corentin Skwara – au Centre Culturel de Uccle (BE)

Autant le dire tout de suite, à l’heure où la vieillesse est dépréciée : moins adaptée au monde actuel, moins réactive, moins proche des nouvelles technologies etc., on a presqu’envie de passer de l’autre côté, ce soir, au centre culturel de Uccle ; envie d’avoir les cheveux gris, d’être senior, -expression aucunement péjorative qui qualifie des « jeunes » personnes âgées (55-70 ans) encore tout à fait dynamiques.

Ce soir, places aux vies qui se réinventent, qui se transforment. Et à bas les « jeunistes » ! A bas les « modeux » !

Sur la scène, un jeune comédien, Corentin Skwara raconte son incroyable histoire. Un « mec » qui monte dans une voiture et qui fait 5.000Km pour suivre des « petits vieux » dans un autobus. Sauf que, ces gars-là, ce sont les… Sonics ! Ce groupe n’existe pas, ce groupe n’existait plus… Seulement dans la mémoire de quelques-uns, un peu, beaucoup, assurément, sur les sillons de quelques vinyls. La guerre du Vietnam les a séparés, menant leurs vies loin les uns des autres jusqu’en 2007 ! Une publicité et le coup de fil de Cavestomp, promoteur de concert à New-York, vont tout changer. Il leur propose l’improbable… reformer le groupe Sonics avec à la clé, une tournée internationale Oui mais, voilà, ils ne jouent plus de leur instrument depuis les années 60 ! A la stupeur générale… ils ne se sont jamais rendu compte que leur musique a, non seulement, fait le tour du monde, mais jouée par les plus grands du milieu et séduit d’innonbrables fans. Considéré comme un des groupes les plus influent et inspirant du rock-punk de tous les temps, les Sonics : une histoire touchante, percutante, une vraie leçon de vie.

Sur scène, le comédien tremble, parfois, de tout son corps; mime de sa bouche les sons des guitares, les mots , les chansons, balance ses mains. En toute sobriété! On est avec lui. On a hâte de connaître la suite de son récit.

Tout commence en 2015…

Corentin Skwara prend la route pour filmer un groupe de rockers américains des années 60. Sans le savoir, ce groupe a inventé le punk, 15 ans avant l’heure ! De Londres à Berne, de Prague à Amsterdam, de Paris à Bologne, il va parcourir des milliers de kilomètres pour ramener un sésame : l’essence de leur énergie dingue de septuagénaires !

Mention spéciale à la scénographie qui met en lumière les éléments du texte et de la vidéo. « Tacoma Garage », est un mélange de vlog sur scène, de théâtre documenté, de carnet de voyage et de ciné concert. L’auteur a voulu raconter le hors-champs d’une aventure filmée, l’histoire de vies qui se transforment, qui se réinventent. Un parti audacieux et largement réussi!

Raconté avec humilité et une certaine touche d’humour, « Tacoma Garage » un spectacle à voir, et, on l’espère, sur de nombreuses scènes.

Dominique Bela

(*) Tacoma est le nom de la ville d’où est issu le groupe et Garage, celui d’une célèbre salle de concert aux États-Unis.

Distribution : Conception – Texte – Vidéo – Interprétation : Corentin Skwara – Regards extérieurs – Dramaturgie : Michel Bernard et Ilyas Mettioui – Dramaturgie : Anaïs Allais – Scénographie : Iris Christidi – Création sonore : Jeremy Alonzi – Création Lumières : Jérôme Dejean – Régie générale : Nicolas Ghion – Une idée originale de Corentin Skwara, produite par le Théâtre de Namur en coproduction avec Central – La Louvière.

Photo Debby-Termonia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s