A BUSSANG EN JUILLET, UN « PEER GYNT » D’ANNE-LAURE LIEGEOIS

« PEER GYNT »- mise en scène ANNE-LAURE LIEGEOIS – création – d’après Ibsen – Théâtre du Peuple Bussang (Vosges) – Du 3 juillet au 1er août 2021. Grande salle, du Jeudi au dimanche à 15 h 00.

Rarement joué sur la scène de Bussang, Henrik Ibsen est pourtant et incontestablement, un des plus grands auteurs de la littérature dramatique. Il a marqué un tournant dans le théâtre européen du 19e siècle et reste aujourd’hui une référence pour les jeunes auteur.e.s et metteur.se.s en scène. Peer Gynt est une de ses pièces les plus connues. On suit le parcours d’un homme à travers les âges et ses voyages. C’est une quête, une recherche de soi et comme toute quête elle est initiatique et s’adresse à tous les publics.

C’est Anne-Laure Liégeois, metteuse en scène invitée à créer le spectacle mêlant comédiens professionnels et amateurs dans la plus pure tradition du Théâtre du Peuple qui a choisi de monter Peer Gynt dans l’écrin vosgien car dit-elle : « à Bussang, il y a un théâtre comme une grande cabane de bois au fond de la forêt, un théâtre comme un grand vaisseau prêt à recevoir tous les mots et les rêves qu’ils dessinent ».

Au théâtre, Anne-Laure Liégeois aime s’aventurer sur les chemins. Don Quichotte qui sur les routes donne chair aux contes qui le hantent, Médée, éternelle vagabonde, Lenz le marcheur parcourant des kilomètres… Avec Peer Gynt elle repartira sur la grande route (« On the road », disait-elle dans son spectacle Embouteillage). Et comme l’aventure est collective et souvent familiale à Bussang, ce sont deux comédiens d’une même famille, le fils puis le père qui joueront Peer Gynt.

En présentant Peer Gynt de Henrik Ibsen à Bussang, ce sont deux univers de contes qui soudain se répondent : des fjords à la forêt vosgienne, d’un auteur norvégien ayant fui son pays et le théâtre conventionnel de son époque à un auteur vosgien Maurice Pottecher fuyant à son tour le théâtre bourgeois parisien afin, depuis Bussang, de régénérer l’art au contact de la nature.

Henrik Ibsen fut joué pour la première fois à Bussang en 1996 avec Peer Gynt, dans une mise en scène de Philippe Berling (Éric Ruf, actuel administrateur de la Comédie-Française interprétait alors Peer Gynt).

Bord de scène : Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation samedi 17 juillet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s