« NOTRE DERNIER VOYAGE », L’AVENTURIER DE LA VIE

CRITIQUE. « Notre dernier voyage » – D’après les romans  »Les dames de nage » et  »Cher amour » de Bernard Giraudeau et avec des textes de Laure Renaud – Mise en scène : Marc Tourneboeuf – Théâtre « Le Transversal » à Avignon.

Dix ans après sa mort, Bernard Giraudeau reste plus connu pour ses films et ses prestations théâtrales que pour ses écrits. C’est pourtant auprès de deux de ses livres que le metteur en scène Marc Tourneboeuf a trouvé l’inspiration pour offrir ces voyages quasi initiatiques. Voyages d’un homme atteint par la maladie et qui décide enfin de vivre et découvrir en parcourant le monde afin de mieux se retrouver lui-même. En fil rouge, la maladie et la mort certaine mais aussi l’amour, celui de la découverte mais aussi l’amour charnel et mythique pour une femme, comme une dernière aventure. Non de celles qui indiquent une fin mais plutôt comme un pied de nez à la mort, pour ne pas se laisser écraser et engloutir de son vivant par elle.

Seul sur scène, le comédien Jean-Philippe Renaud incarne Bernard Giraudeau en sachant éviter le mimétisme et en offrant au personnage avec sensibilité ses forces et ses fragilités. D’une stature imposante et d’une voix profonde, il parvient à faire revivre un homme épris du monde qui l’entoure, comme un ogre voulant tout engloutir et se fondre dans le Monde avant de disparaître pour ne pas sombrer dans l’oubli, ne jamais mourir, rester vivant par sa seule trace au travers des autres et cueillir le bonheur sans vouloir l’emprisonner.

Un décor épuré rappelle ici et là les voyages de cet homme, entre la chaleur moite des Philippines et la froideur d’hôpitaux parisiens. Le metteur en scène a su utiliser la vidéo non pas, comme on le voit trop souvent, sous forme de gadget, mais pour faire revivre un peu plus sur scène cet homme au travers de ses propres prises de vue lors de ses voyages. Le son, travaillé avec élégance, omniprésent sans être oppressant, plonge un peu plus le public dans les rencontres passées et sur les traces de cet aventurier de la vie.

Un beau moment de théâtre qu’offre cette compagnie pour cette création réalisée en partie en résidence au Théâtre « Le Transversal » d’Avignon et qui, on ne peut que le souhaiter, connaîtra un franc succès lors du Off d’Avignon 2021 dans ce même lieu.

Pierre Salles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s