« #ODYSSÉE » : LE CINÉMA ADAPTÉ À LA SCÈNE

 

CRITIQUE. « #ODYSSÉE » – Auteur et mise en scène : Pierre Megos -avec Pierre Megos et Uiko Watanabe (*) – Théâtre VARIA – Bruxelles – jusqu’au 22/12/18 – Durée : 2h. 

« Hashtag Odyssée » sur scène : Un écran placé à la verticale devient un smartphone, un tapis de danse au sol. Voilà la base du décor et le début de l’acte 1. Il y en aura trois, où la scène se verra transformée petite à petit en studio : « une transition scénographique » où les personnages deviendront de plus en plus nombreux dans diverses thématiques et caricatures. Uiko et Pierre seront les « personnages réels » -puisque sur scène- et les autres défileront à l’écran. Uiko, Calypso dans l’acte 1, retient Ulysse (Pierre) prisonnier sur son île avant que tout ne se transforme en histoire dans l’histoire. Uiko, géniale sur scène, court d’un endroit à l’autre pour aider Pierre. Elle l’assistera dans toutes ses démarches et ses délires. Il souhaite créer un film sur Ulysse à Hollywood. Mais voilà, il lui manque le budget, et qui plus est, il a des déboires avec la justice et n’est plus le bienvenu dans la Cité du cinéma. Ou est-ce Mister Peter ? Mister Peter, l’autofiction de Pierre. Et puis il y a la mère, la secrétaire, l’agent, le producteur, etc. Tout autant de personnages qui vont défiler à l’écran, une vingtaine au total (*). Uiko et Pierre vont, eux, en sortir et passer de la scène vivante (la réalité scénique) à l’image (le support audiovisuel). Techniques bluffantes, c’est ingénieux, particulièrement attrayant. Cinéma, Skype, interconnexion, hypocrisie, réel, mensonges, amour, argent et l’art par-dessus tout vont laisser bouche bée les spectateurs tant par l’image, que par la musique ou le jeu. Le spectacle se déroule principalement en anglais, surtitres en français, quelques mots d’espagnol et même de japonais ! Quelle sera l’issue de cette histoire pas comme les autres ? Pour le savoir, rendez-vous au Théâtre Varia.

Conception et Mise en Scène : Pierre Megos, auteur gréco-belge, metteur en scène, réalisateur, comédien. Après plusieurs créations dans le genre (cinéma-théâtre) comme « Les 12 travaux » et « Vision »,  » #Odyssée  » vient compléter l’œuvre de cet auteur pour le moins intéressant et terriblement imaginatif. Pour cette troisième création dans le genre, il se perfectionne. Assez surréaliste cette tragédie racontée par Megos, où il insère plusieurs clin d’œil : les migrants, le monde d’Hollywood et ses intrigues, un regard porté sur la famille, sur la société et ses nouvelles technologies qui s’imprègnent profondément dans nos habitudes de vie (Hashtag… ça vous parle ?), le métier, le pouvoir, l’argent, les abus en tout genre. L’ensemble mis en scène non sans un certain humour.

Beau casting tant des personnages du monde visuel que celui de la scène, on remarque ici, non seulement Pierre Megos lui-même, mais également l’excellente Uiko Watanabe, au parcours étonnant. Souvenez-vous de « Il nous faut l’Amérique » (voir critique du Bruit du off Tribune), mais pas uniquement.

À souligner également l’équipe qui a entouré Pierre Megos dans sa création (**).

Particularité : Exposition Making of : Le public peut découvrir le processus créatif et technologique du spectacle en découvrant les maquettes des décors, photos de tournage, rushs des vidéos exposées dans l’Espace salon du Théâtre Varia.

 » #Odyssée  » : à voir ? On peut s’y perdre, on peut ne pas tout saisir, mais l’ensemble vaut la peine d’être découvert.

Julia Garlito Y Romo

(*) Avec la participation filmée de : Selma Alaoui, Geoffrey Boissy, Lucie Debay, Fabien Dehasseler, Alessandro de Pascale, Adrien Desbons, Emilie Flamant, Amandine Laval, Julia Le Faou, Estelle Marion, Florence Minder, Séverine Porzio, Judith Ribardière, Audrey Riesen, Achille Ridolfi, Nathalie Rozanes, Tristan Schotte, Eline Schumacher, Sophie Senecaut, Martine Wijckaert

(**) Compositeur : Thomas Turine / Lumières : Florence Richard et Sibylle Cabello / Dispositif Régie et Vidéo : Tonin Bruneton / Chef-opérateur : Paloma Sermon-Daï / Electro : Maxime Dambly / Prise de son : Marc Doutrpont / Montage et compositing : Abbel El Asri, Pierre Megos, Zlotan Molnar / Designer maquette : Mathilde Roman / costume et maquillage : Emilie Jonet, assistée de Anne-Sophie Delft / Scénographie : Chiistine grégoire, assistée de Sibylle Cabello / Assistanat : Alessandro de Pascale / Diffusion : Tristan Barani

Un spectacle de Stardust a.s.b.l / Coproduction Théâtre Varia, Théâtre de Liège, La Coop a.s.b.l et Shelter Prod.

ExpoOdyssee7

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s