« JERADA », BOUCHRA OUIZGUEN FAIT TOURNOYER POMPIDOU

CRITIQUE. « Jerada » – Chorégraphie Bouchra Ouizguen – Centre Pompidou – dans le cadre du Festival d’automne – 15-18 novembre 2018.

Ce soir j’ai assisté au décollage d’un hélicoptère au Centre Georges Pompidou. Ce soir j’ai assisté au décollage d’un hélicoptère sur la scène du centre George Pompidou, ce soir j’ai assisté au décollage d’un hélicoptère, c’était un hélicoptère fait de femmes et d’hommes qui dansaient, ce soir c’était un hélicoptère fait de femmes et d’hommes qui dansaient que j’ai vu décoller, que j’ai vu décoller là devant moi, sur la scène du Centre Georges Pompidou, ce soir j’ai vu décoller un hélicoptère et c’était presque comme si j’y étais et que le souffle des pales m’arrachait ma chemise, ce soir j’ai vu un hélicoptère décoller sur la scène du Centre Georges Pompidou, et cet hélicoptère était fait d’hommes et de femmes. Jeunes blonds et blancs. Ce soir j’ai vu décoller sur la scène du centre Georges Pompidou un hélicoptère, fait d’hommes et de femmes qui couraient qui sautaient, leurs vêtements flottant au vent, ce soir j’ai vu décoller, un hélicoptère il y avait une fille avec les cheveux longs et roux et brillants qui tournait tournait, tournait la tête penchée sur le côté, les bras en croix.

Ce soir j’ai vu m’emporter un hélicoptère sur la scène du Centre Georges Pompidou fait de gens qui couraient sautaient dansaient parce que la danse est partout dans n’importe quel mouvement quand elle est placée au bon endroit, ce soir j’ai vu décoller un hélicoptère sur la scène du Centre Georges Pompidou qui diffusait une énergie pleine de force de jeunesse et de joie, ce soir j’ai assisté au décollage d’un hélicoptère sur la scène du Centre Georges Pompidou, c’était intéressant comme geste artistique une chose si simple qui relève plus de la performance que du spectacle, ce soir j’ai vu décoller un hélicoptère sur la scène du centre… il n’y avait pas de tambours en vrai et c’était bien dommage ce soir sur la scène du Centre Georges Pompidou l’hélicoptère ne m’a pas emportée, non mais peut être que je ne m’étais pas placée assez près, mais j’ai au moins senti sur mon visage l’air frais du souffle de cet hélicoptère, ce soir l’hélicoptère qui a décollé sur la scène du Centre Georges Pompidou est reparti chargé à craquer d’hommes et de femmes avec des forces neuves et plein de plaisir.

Il s’était passé ce soir autour de cet hélicoptère quelque chose qui ne participait pas de la vue ni de l’ouïe, peut être c’est autre chose qui t’aura fait monter dans l’hélicoptère ce soir sur la scène du Centre Georges Pompidou, qui décollait. Une chose de l’ordre de l’osmose de la transe et de la vibration.

Ce soir, si tu es un peu fatigué, vas y donc sur la scène du Centre Georges Pompidou décoller avec l’hélicoptère, moi je suis sortie de là avec la sensation d’avoir un peu laissé passé le train mais d’avoir participé avec tous ces gens qui couraient qui sautaient qui dansaient à un geste éminemment poétique.

Claire Denieul
Vu le 15/11/2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s