EL MAGUSTO : CELTAS CORTOS A MIS LE FEU AU FESTIVAL !

MUSIQUES. XVème édition du Festival International celte et folk EL MAGUSTO – Le 3 novembre 2018 – à Carbajo (Caceres – Extrémadure – Espagne).

Le 3 novembre dernier, le Bruit du Off Tribune était au Festival International Celte et Folk « EL MAGUSTO » pour sa 15e édition, et waouh quelle ambiance !

On peut dire que le public s’est déplacé en nombre cette année pour assister au XVème anniversaire de ce Festival désormais, incontournable ! : un public venu d’Ecosse, d’Irlande, du Portugal, de France, de Belgique et j’en passe et, bien sûr, de nombreuses régions de l’Espagne. Et pour cause, un beau programme attendait les fans du rock-folk : le groupe musical traditionnel salamantino « MAYALDE », et ses instruments dont l’originalité est de jouer de la musique en utilisant n’importe quels objets utilisés au quotidien, une musique surprenante ; le groupe portugais GALANDUM GALINDAINA, avec une harmonie des sons entre voix et instruments particuliers mariant la mémoire et le contemporain, et son mélange de tradition mis au goût du jour. Le groupe a fait chanter le public avec lui, agrémentant le spectacle d’humour et de bonne humeur. Le groupe Pelujáncanu, folklore ancestral également revisité, un mixage de musiques méconnues ou oubliées, aux sons de bouzouki, mandoline, flûte et tambourin. COETUS, premier orchestre de percussion ibérique rare et sans pareil, onze artistes sur scène, mélange de douce folie aux mille couleurs, l’histoire des paysans racontées en musique, et bien d’autres aspects de la vie des gens d’antan et d’aujourd’hui.

Et bien sûr, le très attendu groupe mythique espagnol CELTAS CORTOS, qui a littéralement mis le feu sur scène avec son Rock-Folk aux influences celtes, et dont la renommée n’est plus à faire. Des paroles engagées, notamment sur les migrants, sur la pauvreté, et bien d‘autres sujets de société qui font « se dresser les poils » comme on dit. Le public a chanté en cœur leur répertoire d’hier et… d’aujourd’hui. Imaginez 32 ans de carrière et on en redemande. CELTAS CORTOS a également présenté et chanté son nouvel album : « ENERGIA POSITIVA » (Énergie positive). Et on peut dire que, de l’énergie, ils en ont !

« EL MAGUSTO » a, cette année, mis l’accent sur l’environnement et la protection de la nature durant toute la journée. Marché artisanal, activités et ateliers divers pour tout public : recyclage, percussions, folklore, activités multi-aventures, etc. L’exposition des photos du concours photos « Naturaleza Tajo Internacional » (Nature Tage International) ; exposition sur la nature vivante. La présentation du documentaire « Bosque de bosques » (Le Bois des bois) a rencontré un vif succès avec des invités issus du monde de la culture tant artistique que littéraire. Les différents stands ont proposé la gastronomie, bien présente à ce Festival.

Mais le Festival EL MAGUSTO ne serait rien sans les habitants de ce petit village du Sud-Ouest de l’Espagne : Carbajo, entouré de nature sauvage, protégée par l’UNESCO, au milieu du Parc naturel de la province de Caceres. À peine quelques 224 âmes peuplent cet endroit dans le fin fond de l’Espagne rurale.

Comment ne pas nommer cette incroyable équipe ? Ils méritent que l’on s’y intéresse de près, car il en faut du courage, de la volonté et un esprit de collaboration et de solidarité pour rendre visible Carbajo. Un village qui, comme tant d’autres dans la région, souffre des conséquences de la crise dans le domaine de l’emploi, entre autres. Une visibilité par amour et la connaissance des musiques du monde à travers ce festival en couleur, entièrement gratuit, il faut le dire. Les organisateurs (aidé par tout le village, sans lesquels ce Festival serait impossible) par ordre alphabétique des prénoms sont: Alicia Rodríguez, Álvaro Corchado, Ana Durán, Beatriz Corchado, Cristina Lorenzo, Eduardo Acuña, Emilio José Ortega, Estéban Moreno, Jairo Pozo, Luciano Durán, Jesús Bravo, José Luis Morán, Francisco Jesús Morán, Juan Francisco Ortega, Laura Corchado, María Jesús Fernández, María Victoria Corchado, Miriam Corchado, Nuria Morán, Raquel Bravo, Victoria Clémente et l’incontournable Felipe Barata. Avec la collaboration de la Mairie de Carbajo et particulièrement de sa Maire, Agustina Grande Bravo.

Un village uni pour l’occasion, donnant tout d’eux-mêmes pour perpétuer la tradition désormais incontournable de ce magique Festival de qualité.

Vivement l’année prochaine, car EL MAGUSTO : On y va !

Julia Garlito Y Romo

Publicités

Une réflexion au sujet de « EL MAGUSTO : CELTAS CORTOS A MIS LE FEU AU FESTIVAL ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s