« LA FABULEUSE HISTOIRE D’EDMOND ROSTAND », LA BELLE PRESTATION DE PHILIPPE CAR

CRITIQUE. « LA FABULEUSE HISTOIRE D’EDMOND ROSTAND » – m.e.s. Philippe Car, Yves Fravega / l’Agence de Voyages Imaginaires – Théâtre des Bernardines, Marseille – Mercredi 7 novembre à 19h.

Le propos est simple : un condensé de la vie et de l’œuvre d’Edmond Rostand, l’auteur du célèbre Cyrano de Bergerac, par un seul comédien – Philippe Car, de l’Agence de Voyages Imaginaires. Ce dernier introduit le spectacle en toute sobriété, clôturant cette introduction avec les mots de Shakespeare :

Si vous daignez nous écouter patiemment,
Notre zèle s’efforcera de corriger notre insuffisance

Et la salle comble semble l’écouter patiemment, ce Philippe Car qui campe plus d’une quarantaine de personnages avec une aisance déconcertante durant les deux heures de spectacle, d’Edmond Rostand bien sûr, à Coquelin en passant par Sarah Bernhardt et Rosemonde, la chère et tendre de Mr Rostand. Les étapes de sa vie s’enchaînent, on apprend beaucoup sur ses œuvres – moins connues – d’avant et après Cyrano, on découvre le personnage d’Edmond Rostand, tyrannisé par la quête de la perfection et la peur de mal faire.

La pièce retrace littéralement tous les moments importants de la vie de l’auteur, ponctuée de sa correspondance avec Rosemonde, et bien évidemment des plus beaux extraits de ses pièces (tirade du nez, non merci…). On y voit l’auteur assister à ses premières répétitions, on découvre l’envers de la création théâtrale (pression des journalistes et angoisse de la critique, urgence à la création, exigences des acteurs…).

Le verbe nous porte, la mise en scène reste sobre et ingénieuse, et la présence d’un musicien live apporte une touche musicale intrigante (la kora semble assez loin de l’univers de Rostand) mais qui vient soutenir et enrichir le jeu du comédien.

On ne rit et pleure que trop peu, mais, pour paraphraser les mots de Shakespeare cités en exergue, le zèle et la passion du comédien corrigent cette insuffisance, et on ne peut que sortir de la salle ébahi par la performance d’acteur et touchés par l’humilité et la passion dont il fait preuve.

Claire Burguière

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s