MACEO PARKER EN TOURNÉE EUROPÉENNE : SACRÉE LEGENDE VIVANTE !

CRITIQUE. Maceo Parker – En tournée européenne – vu à Châteaurenard (13), Salle de l’Etoile, le Vendredi 26 novembre 2018 à 20 h. 

A Châteaurenard, la salle de l’Etoile était comble. Les fans, toute génération confondue, étaient au RDV pour écouter et acclamer Maceo Parker, saxophoniste alto, compositeur de musique, Roi incontesté du funk*.

Maceo Parker entre en scène, à petits pas chaloupés, se dirige vers un coin de la scène, dépose sur l’avant scène : LOVE, logo qui accompagne tous ses concerts et lance à la foule :  » We LOVE you  » bras croisés sur sa poitrine pour embrasser le public venu en connaisseurs et en nombre. Tonnerre d’applaudissements.

L’orchestre se présente à son tour : bassiste, guitaristes , trombone à coulisse, pianiste, batteur, choriste. Ensemble d’une exceptionnelle qualité musicale.**

Pendant près de deux heures trente, Maceo Parker et son orchestre vont  » emporter  » la salle dans un tourbillon musical, revisitant ses innombrables tubes. Chaque musicien sera tour à tour mis à l’honneur pour un solo de basse, de trombone, de piano, de batterie exécuté par une batteuse virtuose, puissante ; d’une exceptionnelle choriste dont la tessiture lui permet de manier les graves et les aigüs avec la puissance d’une diva d’opéra. Les solos de Maceo font mouche, comme à l’époque où, dans l’orchestre de James Brown, jouant du saxo baryton, celui-ci ne cessait de l’exhorter : « Maceo blow your horn » pour l’inciter à passer à un instrument plus petit, un saxo alto, qui, aujourd’hui, est Son instrument***.

Il rend hommage aux plus grands : James Brown, Ray Charles, Prince, et quelques autres de la soul, en reprenant leurs standards, et ses propres compositions. La salle déjà sous le charme de Maceo, en redemande. S’ensuit une série de solos dont Parker, seul, en connaît les labyrinthes. Sublime.

Un rappel, puis un autre, nous aimerions prolonger encore et encore ces moments de pur bonheur. Rien n’existe plus, si, ce sentiment indéfinissable d’avoir écouté et vu une des légendes vivantes du Jazz, et le Roi du funk. Chapeau l’artiste.

Maceo Parker est une Légende vivante. Roi incontesté du « funk »*. Son style a permis de définir l’empreinte « funk » du Godfather, James Brown. Compagnon de route de Georges Clinton, Prince, Keith Richards, Brian Ferry…et tant d’autres.

Sa carrière commence sur scène dans les années soixante avec James Brown. Pendant plus de 20 ans, il fait sa place dans le groupe jusqu’à devenir l’un des piliers incontournables de l’orchestre : « C’est comme si j’étais à l’université. J’y ai appris énormément. »

Les styles des années 60 de James Brown,( Guet Up I Feel Like Being a Sex Machine, Cold Sweat, ) à celui des années 70 de Georges Clinton, ( Pumpin ´It Up) funk coloré de satanisme, lancent la funk musique. Il crée alors son propre groupe musical.

Maceo Parker va traverser le temps en côtoyant toutes les générations de musiciens ; jouant aux côtés de James Brown, puis de Prince dont il intégrera le groupe, Red Hot Chili Peppers, Ray Charles, De La Soul… et presque tous les autres.

Dès les années 90, il va se concentrer sur ses propres projets : « Roots Revisited » et « Mo Roots » ****, deux albums solo à succès. Puis il part avec son groupe rencontrer le monde avec sa musique. Partager.  » Je suis heureux de faire ce que je fais. Tant que le public sera la, je répondrai présent. J’ai toujours dit que je faisais 2% de Jazz et 98% de funk. J’ai trouvé les musiciens qui partagent cette musique et c’est mon devoir d’aller partout où les gens veulent ça, avec mon groupe ou en invité spécial . »

Encore 200 concerts pour cette année. Personne ne sait quand il s’arrêtera… Pas même lui. Courez voir, entendre l’un des plus grands musiciens de Jazz Funk.

En première partie officiait KEPA (Les Inrocks en disent du bien. Serait-ce la révélation ?) Musique blues : guitare acoustique, harmonica. Thèmes : la clope… La mère… La grand mère… quoi d’autre… Une touche de ruralité mode Far West… Il avait le temps ; 3/4 h pour nous emmener sur les rives du Mississipi. Las, l’enchaînement de son répertoire musical, disparate, n’as pas permis de  » lier la sauce » . Pourtant, le public nombreux était prêt à taper des mains , mais s’est abstenu. A revoir.

André Michel Pouly

Actuellement en tournée européenne : Billets Maceo Parker 2018.
– 1er Novembre à Clermont-Ferrand
– 10 Novembre à St Étienne au « Fil »
+ sur : https://www.maceo.fr/

* Le funk est une attitude musicale, sexy, animale, en rapport avec le sexe. Pour Maceo, c’est une fête, une musique parfaite pour danser, pour Noël, pour les fêtes…
** Pas de dossier de presse.

***Saxo alto, flûte.
****Ses albums à succès: « Roots Revisited », « Mo Roots », « Roots and Grooves* »( proche de ses racines et définit le rythme qui permet de danser)

Photos by Jordi Vidal/Redferns / DR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s