DOCUMENTAIRE : « REVENIR (TO RETURN) », UNIQUE ET COURAGEUX !

MAGAZINE. « REVENIR » (to return), un film documentaire de David Fedele et Kumut Imesh au Parlement européen – Bruxelles – Disponible gratuitement sur : http://www.revenirfilm.com.

Dans le cadre d’un Parlement des réfugiés-e-s et des migrant-e-s, le groupe GUE/NGL a présenté, au sein du Parlement européen à Bruxelles, le film -documentaire « REVENIR ». La projection du documentaire s’est faite devant des parlementaires et fonctionnaires, en présence des deux coréalisateurs : David Fedele et Kumut Imesh (qui joue son propre rôle) ainsi que des invités externes venus de toutes parts, certains témoins de situations similaires. L’initiative a été suivie par un débat, et des questions-réponses.

Synopsis : Lui, c’est Kumut Imesh. Il vit en Côte d’Ivoire (Afrique de l’Ouest) avec sa famille, ses amis, il y étudie et devient un leader étudiant. Mais voilà, depuis 2002 les tensions sont palpables dans le pays et deviennent dangereuses. Nous sommes en 2004, et Kumut est forcé de fuir son pays. La cause ? : la guerre civile et lui devenu une cible en tant que leader étudiant.

Il laisse tout derrière lui, loin d’imaginer la terrible route qui l’attend, parsemée d’embûches, difficile, dangereuse et qui le mènera jusqu’à traverser à pied le désert du Sahara, ainsi que de nombreux pays. Après sept années passées au Maroc où il réussit à continuer d’étudier et où il s’engage dans la lutte de la défense des droits des migrants, il finit par arriver en Europe en 2014. C’est en France où il réside aujourd’hui, en tant que réfugié (un mot, une « étiquette » plutôt, qu’il n’aime pas).

Le Film : Rien n’a été facile pour cet Ivoirien décidemment extrêmement courageux, car au-delà de ce que l’on peut imaginer, après tout ce qu’il a vécu, il décide, une dizaine d’années plus tard, de retourner sur ses pas et d’en faire un film ! Mais pas n’importe quel film. Il veut refaire toute la traversée à partir du premier pays où il s’était réfugié pour raconter l’histoire du parcours d’un réfugié, mais cette fois, depuis l’intérieur ! et pas, comme le font depuis des années, les journalistes étrangers. Une vision différente, une vision réelle, celle du pourquoi et du comment, celle de la recherche de la liberté et de la dignité.

En 2013, Kumut Imesh rencontre David Fedele, et, ensemble, ils vont collaborer à la réalisation de ce film. Mais, avec ceci de particulier et d’exceptionnel, que, Kumut, va retourner sur le Continent africain seul ! Seul, muni d’une caméra. Une caméra qu’il tient entre ses mains pour la première fois de sa vie et dont il est terriblement fier. Kumut a peur. Peur d’être mal compris, d’être kidnappé, arrêté ou même torturé. Mais c’est néanmoins avec elle, avec cette caméra, qu’il va essayer de retracer le chemin qu’il a lui-même parcouru des années auparavant. Il va s’en dire qu’il prend des risques énormes en décidant de retraverser les frontières dites illégales, l’une des routes les plus dangereuses au monde, que de nombreux migrants, de demandeurs d’asile et de réfugiés empruntent encore chaque jour.

Que va-t-il découvrir ou redécouvrir sur place ? Quels vont être les difficultés auxquelles il va s’affronter ? Seront-elles différentes que dix ans en arrière ? Y parviendra-t-il ? Risquera-t-il sa vie ? Quel est le prix à payer pour la liberté, le vivre en paix, loin de la guerre et de la misère ?

Pour le savoir, je vous invite à découvrir ce film documentaire exceptionnel. De quoi ouvrir encore un peu plus les consciences, si besoin en est. Un parcours pour comprendre, pour s’immiscer dans la peau d’êtres humains traversant les pires situations pour simplement avoir le droit de vivre en toute dignité. Un droit pourtant universel et continuellement bafoué !

Et vous ? L’auriez-vous fait ? Auriez-vous eu ce courage ? Et si c’était vous ?

Le cinéaste : Cinéaste indépendant, voyageur, musicien, l’australien David Fedele, se définit aussi comme philosophe à temps partiel, un rêveur et un penseur incessant à temps plein. Après avoir voyagé à travers de nombreux pays et continents tels que l’Australie, l’Europe, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Amérique latine, le documentaire devient son univers, et il décide d’en faire une de ses activités principales par amour de la découverte de différentes cultures et celui du voyage. Le voilà désormais « nomade », travaillant généralement seul, en s’autoproduisant et en autofinançant ses propres projets. Il n’a d’autre intérêt que celui de l’exploration des questions culturelles, humanitaires, environnementales et la justice sociale. Un pari réussi qu’il démontre désormais à travers ses nombreux films, la plupart primés et récompensés, présentés dans d’innombrables Festivals dans le monde entier et dont les sujets percutants ne laissent pas insensible. « Nous sommes tous des messagers » ; « Concert improvisé : portrait de deux musiciens sénégalais » ; « Masterclass : « A qui est cette histoire ? » ; « La terre entre » ; « Réflexions » ; « Yacou à Melilla » ; « Réflexion sur un génocide (Cambodge)», etc. : sont quelques exemples de longs et courts métrages, ainsi que documentaires réalisés par Thoreau couvrant des sujets aussi variés que la migration de l’Afrique subsaharienne au Maroc, les déchets électroniques au Ghana et l’exploitation forestière illégale en Papouasie-Nouvelle-Guinée ; etc. Compositeur : « Unrequited » et « Synapsis » sont deux compositions de piano minimalistes que l’on peut écouter à travers le web.

Si une phrase peut s’apparenter à l’esprit de cet incroyable cinéaste, c’est celle de Henry David Thoreau, que l’on peut lire sur son site : « Plutôt que l’amour, que l’argent, que la gloire, donne-moi la vérité ».

« Une expérience cinématographique controversée, un parcours courageux et une collaboration unique entre cinéaste et réfugié ; ce qui n’est pas sans conséquences » : Percutant : « REVENIR », un film à voir et à faire découvrir au sens le plus large.

Julia Garlito Y Romo

Pour en savoir plus : http://www.revenirfilm.com. Tous les films et documentaires de David Fedele y sont disponibles gratuitement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s