« SAMI BLOOD » D’AMANDA KERNELL, PRIX LUX 2017 DU PARLEMENT EUROPEEN

Cinéma : Le Prix LUX 2017 a été décerné au Film : SAMI BLOOD, d’Amanda Kernell !

Souvenez-vous :
« Sámi Blood » d’Amanda Kernell, réalisatrice et scénariste. Producteurs Nordiskfilm, Lindström et Henrik Zein : Un film suédois, danois et norvégien qui traite du racisme et de la discrimination. Une jeune fille Sami (un peuple autochtone du Nord de la Suède, de la Norvège et de la Finlande) quitte sa communauté rompant les liens avec son patrimoine lapon afin de devenir suédoise et vivre ses rêves.

C’est à midi ce 14 novembre 2017, à Strasbourg, que le Président du Parlement européen Antonio Tajani, a dévoilé le lauréat du Prix LUX 2017 : SAMI BLOOD, d’Amanda Kernell. Ce sont les deux jeunes actrices Lene Cecilia Sparrok et Mia Sparrok, principaux rôles dans le film, qui ont recueilli le prix avec une belle déclaration sur la situation de leur peuple : « Nous sommes toujours là ; nous existons toujours. Nous nous occupons toujours de nos Rennes. Chaque jour, notre peuple voit les effets de la pensée coloniale et raciste ; les préjugés sur notre langue Sami : l’ONU affirme qu’elle est presque éteinte ; les changements climatiques et l’accaparement des terres : le gouvernement norvégien envisage d’installer un énorme parc éolien dans le sud de la région Sami, ce qui va affecter terriblement notre peuple. Cecilia Sparrok poursuit : « Recevoir le prix est une réparation pour les anciennes générations de Sami qui ont été traitées comme des sous-citoyens. Ce prix leur est dédié. Nous espérons que l’Union européenne fasse en sorte que cesse cette pensée raciste et d’opposition ».

Pour cette 11ème édition, l’intervention du président du Parlement européen, Antonio Tajani, avant la remise du prix allait dans ce sens : « Les trois films finalistes de cette année 2017, abordent des sujets auxquels nous sommes confrontés tous les jours ici, au Parlement européen : la santé (120 BPM) ; les minorités (SAMI BLOOD) ; la mobilité des travailleurs, migrants économiques (Western). Le Prix LUX représente un message fort qui vise à défendre l’identité culturelle européenne, mais également son industrie cinématographique : un secteur important de l’économie européenne qui implique de nombreuses professions de petites et moyennes entreprises, ainsi que d’autres activités connexes liées au cinéma qui peuvent se développer grâce à nous. Ce prix mérite d’être soutenu : nous ne pouvons pas accepter que le cinéma européen perde sa place à causes des langues certainement moins connues que l’anglais, alors que nos productions sont de qualité ». Tajani a ainsi conclut : « Au-delà des questions politiques et idéologiques, le Parlement européen, sera toujours là pour soutenir les professionnels du cinéma ».

« 120 Battements par minute » et « Western » ont également reçu un prix. Je ne sais pas vous, mais pour moi, SAMI BLOOD avait ma préférence. Et vous ?

Julia Garlito Y Romo
à Bruxelles

LIRE LA CRITIQUE DU FILM ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s