LES OGRES DE BARBACK, L’ENERGIE RADIEUSE

CRITIQUE. Concert: Les Ogres de Barback le 11 novembre 2017 à 20h30 à la salle Les Arts d’Azur du Broc (06)

L’énergie radieuse

Le lieu, une petite commune perchée sur la rive droite du Var offre une salle de 380 places debout et une scène suffisamment grande pour accueillir les Ogres et leurs nombreux instruments. Ces quatre frères et soeurs, Fred, Mathilde, Alice et Sam Burguière, composent et interprètent ensemble depuis plus de 23 ans des chansons qu’ils partagent généreusement avec leur public.

La dernière fois qu’ils étaient venus dans les Alpes Maritimes, c’était il y a trois ans lors de la tournée de leur 20 ans de carrière avec la fanfare Béninoise Eyo’nlé, au théâtre Lino Ventura à Nice, dans une salle beaucoup plus grande.

Ce soir c’est un concert intimiste qui nous est offert, seulement les quatre Ogres et nous spectateurs. Après des projets riches en rencontres avec l’enregistrement de la tribu pour célébrer les soixante ans de carrière de Pierre Perret, La tournée « Un air, deux famille » cet été avec Les Hurlement d’Léo, et l‘association aux musiques traditionnelles au travers du Bal Brotto Lopez, ce petit retour aux sources est un régal.

En première partie, un groupe local de la vallée du Paillon, Lu Barbalùcou de Bendéjun dans l’arrière-pays Niçois jouent des airs traditionnels qui chauffent bien la salle.

Puis les quatre Ogres, multi-instrumentistes, arrivent sur scène et c’est parti pour un concert chaleureux. Ils jouent de tout, guitare, piano, violoncelle, violon, contrebasse, ondes, percussions, accordéon, et bien plus encore avec virtuosité.

Fred, l’infatigable zébulon, au chant et à la tchache met le feu dans la salle. Mathilde et Alice l’apaisent de leurs voix douces et claires. Sam aux claquettes se lâche.

Leurs chansons poétiques, engagées, festives ou amoureuses sont reprises en chœur par la salle. Parmi les grands succès et les chansons moins connues, quelques nouveaux morceaux sont dévoilés laissant entrevoir un nouvel album en préparation en parallèle d’un nouvel opus Pitt Ocha pour les plus jeunes. Comme le dit si bien Pierre Perret, « Ils sont pétris de talents » et on le constate depuis très longtemps.

A 23h, c’est la fin de ce moment précieux que l’on va continuer de savourer longtemps. Les Ogres sont repartis vite vers Perpignan pour soutenir le combat que l’association SOS Méditerranée mène pour venir en aide aux migrants.

Merci à la salle « Les arts d’azur » d’avoir fait venir les Ogres par ici. A vos tablettes, le 10 décembre, concert de la tribu pour célébrer les soixante ans de carrière de Pierre Perret à la salle Pleyel de Paris avec un plateau riche de ses enfants spirituels.

Annick & Emmanuel Bienassis

Photos A & E Bienassis

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s