« STADIUM », AU THEÂTRE DE LA COLLINE : R.E.S.P.E.C.T.

CRITIQUE.« Stadium » – texte de Mohamed El Khatib et Fredéric Hocké, avec 53 supporteuss du Racing Club de Lens – vidéo de Fredéric Hocké, son Arnaud Léger – Théâtre La Colline – Du 27 septembre au 7 octobre 2017 – Dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.

D’aucuns voudraient opposer la Culture et le Sport, le théâtre et le football. Mohamed El Khatib fait le pari fou de faire se rencontrer ces deux univers. Avec STADIUM le dramaturge-sociologue, ancien footballeur à la carrière contrariée par une blessure présente une performance-documentaire qui réunit deux univers qu’il connaît bien. Lui seul pouvait relever ce challenge avec autant de bonheur.

Tout le monde le sait, Lens a le meilleur public de France. Une ambiance unique, un fairplay à toutes épreuves, un soutien indéfectible à son club même lorsqu’il sombre dans les profondeurs du tableau du National. Mohamed El Khatib met face à face 53 vrais supporteurs du RC Lens et les spectateurs du théâtre privé, des spectateurs exigeants, difficiles. Le choc des cultures. Et grâce à la générosité des ces supporteurs et au regard bienveillant et encourageant du metteur en scène, chaque soir le miracle se produit et les deux publics finissent la soirée dans la fête.

Pourtant un certain malaise se fait sentir quand dans ce public parisien bourgeois se font entendre des rires moqueurs pour ne pas dire supérieurs. Et on se demande ce que ressentent les non-acteurs qui sur la scène et sous la lumière des projecteurs ont accepté de se livrer avec pudeur au regard impudique de ceux qui se cachent dans les rangs non éclairés.

Il a fallu deux années de rencontres à Mohamed El Khatib pour recueillir les témoignages qui donnent naissance à ce théâtre-performance mêlant vidéo, témoignages en direct, réalité et fiction. Loin du misérabilisme de certaines émissions télé c’est un regard honnête sur les héritiers d’un monde ouvriers en déshérence. On est touché par Yvette, la doyenne des supporteurs, qui fête chaque soir son anniversaire entouré sur scène de ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants. Entre la baraque à frites de Momo et les gradins c’est toute la générosité de l’âme d’une communauté diverse mais soudée qui témoigne. On passe du rire à l’émotion entre anecdotes et hommages. On écoute les ultras sans occulter la violence. On est saisi par la lucidité et le bon sens de ces fils d’ouvrier et petits-fils de mineurs. On comprend ce qui soude ces êtres entiers, généreux, profondément dignes et humains : cette solidarité que beaucoup de citadins on oubliée. On dépasse l’univers du football pour voir s’exprimer non pas une succession de clichés mais la réalité d’une terre qui fut communiste et ouvrière et qui désormais vote massivement Front National.

Jonathan le capo qui mène les chants, Margaux qui s’est réappropriée sa féminité en devenant cheerleader, Kevin le philosophe, l’arbitre de cette finale de 1998, la mascotte qui déborde d’énergie mais ne peut avouer son métier à ses enfants, ce fils qui vit chaque match avec le souvenir de sa mère en portant l’immense drapeau confectionné par sa défunte mère, tous nous entraînent dans leur monde Sang et Or, nous saisissent d’une émotion brute. Et c’est le coeur en fête que l’on a envie d’entonner avec eux « Les corons » de Pierre Bachelet devenu l’hymne de ces enfants d’ouvriers, et de danser au son des tambours et des trompettes.

Lorsque la fanfare quitte la scène les rires moqueurs ont fait place au respect.

Christine Eouzan

Tournée 2017/2018 :
12/10 Saint Germain en Laye / 13/10 Chelles / 14/10 Tremblay / 20 – 22/10 Angers / 10/11 L’avant Scène Colombres / 16 & 17/11 Beauvais / 24-25/11 TNB Rennes / 26/11 Vannes / 01/02/18 Tours / 03/02 Orléans / 16-17/03 Chateauvallon / 10-14/04 Nantes / 26/05 Alfortville

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s