BONNE IDEE : L’ATELIER DES ARTISTES EN EXIL

L’aa-e (Atelier des artistes en Exil) au 102 rue des Poissonniers 75008 Paris / Festival « Visions d’Exil » –
Du vendredi 10 au samedi 18 novembre – Musée de l’immigration Paris

Un lieu, une initiative, un refuge, en fait une excellente idée pour accueillir et soutenir les artistes en exil, migrants involontaires et victimes des violences, de la guerre, de la non-liberté d’expression partout dans le monde. UNe initiative à soutenir, dont la vitrine est le festival « visions d’Exil »…

L’Europe assiste sur son territoire au plus grand mouvement de population de ses soixante-dix dernières années. Parmi ces personnes se trouvent des artistes contraints de fuir leur pays. Parce que réfugié n’est pas un métier, que le rôle de l’art est celui de dire et de montrer ce qui dérange et de faire entendre la voix des opprimés, que c’est à travers la voix de ses artistes que les cultures des pays en péril peuvent continuer à se perpétuer, il est important que les artistes puissent continuer à exercer leur art.

C’est pourquoi l’atelier des artistes en exil se propose d’identifier des artistes en exil de toutes origines, toutes disciplines confondues, de les accompagner en fonction de leur situation et de leurs besoins, de leur offrir des espaces de travail et de les mettre en relation avec des professionnels (réseau français et européen), afin de leur donner les moyens d’éprouver leur pratique et de se restructurer.

L’atelier des artistes en exil développe également son propre festival pluridisciplinaire, Visions d’exil, en co-construction avec des lieux partenaires.

Ses missions :
Un espace d’accueil et de conseil où les artistes sont reçus individuellement et où leurs besoins sont identifiés ;
un espace de convivialité où les artistes peuvent transiter, disposer d’ordinateurs connectés à internet, se réunir en petit nombre, organiser des rendez-vous ;

Des espaces de pratique artistique où les artistes peuvent venir travailler ponctuellement ou sous forme de résidences, ponctuées de monstrations en direction des professionnels, d’ateliers de pratique artistique en direction d’un public amateur.

vous êtes un artiste en exil…
Vous étiez un artiste professionnel dans votre pays, vous aviez une activité artistique dans votre pays, vous souhaitez redémarrer ou développer votre pratique, l’aa-e peut :
faire le point sur votre situation ;
mettre à disposition des lieux de réunion et de travail ;
trouver des espaces de travail équipés :
aménager des rencontres avec des professionnels ;
organiser des moments de visibilité avec du public ;
faire le lien avec d’autres artistes pour échanger ou compléter un projet ;
aider à rédiger un cv ou un dossier artistique ;
relayer votre profil et vos projets sur son site web ;
accompagner le montage de votre projet ;
mettre en place des cours et des formations ;
informer sur le système culturel français ;
faciliter des démarches administratives ;
dispenser des conseils et indiquer les bons interlocuteurs juridiques et sociaux ;
proposer de conduire des workshops.

vous êtes un professionnel…
Vous êtes un.e artiste, une compagnie, un ensemble, un collectif, vous travaillez pour un lieu culturel ou un festival, un établissement d’enseignement ou une école, une collectivité territoriale, une association ou une entreprise privée… Vous recherchez des artistes en exil pour un projet, vous souhaitez programmer des artistes en exil et les accompagner dans leur restructuration par des résidences, une programmation, un soutien financier, l’aa-e peut :
aménager des rencontres avec des artistes en exil et faire le lien avec des artistes présents sur votre territoire organiser des moments de monstration artistique ;
aider des artistes que vous auriez repérés ;
relayer sur son site web les actions que vous menez en direction des artistes en exil.
vous êtes un particulier…

Vous êtes un particulier sensible à la cause des artistes en exil, vous pouvez :
soutenir financièrement l’aa-e ;
devenir bénévole pour l’aa-e en vous investissant dans certaines de ses actions ;
soumettre vos compétences professionnelles ;
proposer un espace de travail ou un hébergement ;
accompagner un.e artiste en exil en le parrainant ou le marrainant.
vous êtes une fondation, une entreprise, une institution…

Vous disposez de moyens de financement, vous pouvez :
subventionner l’aa-e ;
proposer du matériel ou des bourses pour les artistes en exil.
vous être une ONG, une association, un collectif, un service ou une instance spécialisés, un centre d’accueil, une école de français…

Vous vous occupez de l’accueil et de l’accompagnement de nouveaux arrivants sur le sol français, vous pouvez :
rediriger les artistes vers l’aa-e ;
contacter l’aa-e pour mettre en place des ateliers de pratique artistique.

président : Jacques Pornon
direction : Judith Depaule
coordination : Ariel Cypel

SITE : http://aa-e.org/fr/category/atelier/
Festival Visions d’Exil : http://www.histoire-immigration.fr/agenda/2017-08/festival-visions-d-exil

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s